Tambour et identité

– Préparation d’une enquête sur les couples franco-japonais img_5076demandée par l’organisme d’entraide OLES-Japon. Travail sur l’introduction d’un ouvrage collectif à venir. Quelques heures loin de Hachijo tout en y étant.

– Exploration des chemins de montagne de Mihara.

 

 

 

 

–  Soirée dans l’un des groupes de taiko que je fréquente.

Deux adolescents venus d’Aogashima (50 km plus loin dans le Pacifique), et tous les deux de mère philippine, Taiko Aogashima Tomjouent en faisant tourner les baguettes, selon une technique qui les fait tout de suite reconnaître comme d’Aogashima. Deux jeunes banquiers issus de l’île d’Ôshima (île de l’archipel d’Izu la plus proche de Honshû) font tomber la veste pour nous montrer avec fierté les spécificités du tambour sur leur île. Une fois encore je constate combien le tambour sert de marqueur identitaire.

Démonstration du Taiko-d’Izu Oshima (vidéo)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.