Archives mensuelles : janvier 2017

Chikara – l’expression obligatoire des émotions

Lors d’une rencontre à la Maison franco-japonaise où il était question de psychologie comparée, une Française du public, qui visiblement connaissait  bien le monde du travail au Japon, expliquait que les Japonais ne démontraient pas leurs sentiments.

Ah bon ?

Continuer la lecture de Chikara – l’expression obligatoire des émotions 

Festivités de début de l’an : ouverture du miroir, importance des arts martiaux

Nouvelle festivité de début de l’année, annoncée par la presse locale,  » l’ouverture du miroir » (kagami-biraki) : l’ouverture officielle de tous les dôjo  de l’île, et la première compétition des différents arts martiaux pratiqués.

Continuer la lecture de Festivités de début de l’an : ouverture du miroir, importance des arts martiaux 

Festivités du début de l’an : cérémonie des jeunes adultes et amour du pays natal

Après la réunion des forces vives défendant la communauté contre les dangers de disparition, la nouvelle année célèbre l’arrivée de nouveaux membres adultes (20 ans dans l’année). La fête des jeunes adultes (seijin-shiki), célébrée dans tout le Japon, est assez importante pour faire chaque année la Une des journaux nationaux. Le jour officiel est le deuxième lundi de janvier. Dans les campagnes, et à Hachijo, la date est cependant avancée pour profiter du retour au bercail des jeunes pour le nouvel-an. La cérémonie a donc lieu juste avant qu’ils ne repartent à Tokyo ou ailleurs, pour les études ou le travail.

Continuer la lecture de Festivités du début de l’an : cérémonie des jeunes adultes et amour du pays natal 

Festivités du début de l’an : la fête des pompiers volontaires

Le début de l’année est une période très spéciale. Le travail s’est arrêté, la trêve est longue. Les matins sont calmes, les gueules de bois entretenues dans la sérénité, avec une grande constance, et exceptionnellement du saké (champagne !). Après les beuveries qui ont permis d’oublier l’année qui finissait (忘年会), le corps social se réveille doucement dans un monde nouveau. Toute la première partie du mois est marquée par les premières fois : première visite au sanctuaire, premier lever de soleil, premier rêve… Le commencement est d’abord fêté par la plus petite cellule,  en famille (31, 1er), puis avec les amis (2 janvier), et de façon de plus en plus large ensuite.
On réactive les organes indispensables. Très tôt, le 4 cette année, se tient la fête des pompiers volontaires: Continuer la lecture de Festivités du début de l’an : la fête des pompiers volontaires 

Souvenirs de guerre au banquet de Noël

Le jour de Noël est l’occasion d’une fête de quartier autour de la famille principale de notre hameau. On a sorti du saké de derrière les fagots, celui qu’on met àBingo vieillir dans un endroit sombre sans le dire à personne (« pas même à mon fils »), pour éviter les fuites, et préparé un Bingo, que tout le monde attend avec impatience (j’y ai gagné des haltères, justement de quoi faire un peu d’exercice me glisse perfidement une voisine).

Continuer la lecture de Souvenirs de guerre au banquet de Noël