Archives pour la catégorie Un long terrain est-il moral ?

Un long terrain est-il moral ?

Le principe de l’ethnologie est celui de l’imprégnation longue. L’idée est qu’il faut du temps, d’abord pour maîtriser, un peu – toujours trop peu –, la langue , puis pour recueillir des discours, observer des pratiques,  et peu à peu se rendre compte des contradictions, des luttes de pouvoir, des stratégies, des non-dits. Que l’on pense à Jean Malaurie, Philippe Descola ou Maurice Godelier, les meilleurs travaux sont évidemment issus d’une expérience de terrain longue, les travaux les plus respectueux de terrains longs et répétés durant des décennies (Alban Bensa pour la France, Konma Toru pour le Japon, par exemple). Et si l’on aime pas lire, qu’on imagine seulement un Persan qui ne serait venu en France qu’un mois ou deux et essaierait ensuite, en se plaignant que les Gaulois ne parlent pas bien anglais, d’expliquer les bons principes et les mauvais usages de notre République. Le prendrait-on seulement au sérieux ?

Moi je crois qu’il mériterait une bonne fessée. Continuer la lecture de Un long terrain est-il moral ?