Charbon de bois

La fabrication de charbon de bois était une activité très répandue sur plusieurs des îles de l’archipel d’Izu, dont Hachijo-jima, qui exportait sa production jusqu’à Tokyo. Les fours, en terre, ou plus récemment en ciment, fonctionnaient quasiment en continu, jusqu’à déboisement total des parcelles proches. Cette activité, considérée toutefois comme peu lucrative, s’est poursuivie au moins jusqu’au années 70. Aujourd’hui il ne resteplus que 2 fours à Saka-shita. Ayant appris que l’un des tous derniers fours allait fonctionner je suis allé donner un coup de main aux charbonniers (24-25 décembre). Bouger quelques stères de bois au grand air ne peut que faire du bien avant les banquets de fin d’année.

Objectif : recueillir les techniques et les discours d’une pratique qui se perd, mais aussi découvrir des réseaux de solidarité et de redistribution.

Charbon-four
La charbonnière, sur les pentes du Fuji
Préparation des buchettes
Préparation des buchettes
Remplissage du four (wagonnet sur rails)
Remplissage du four (wagonnet sur rails)
Le four plein
Le four plein
Construction de la porte
Construction de la porte
Bois mis à sécher au dessus du four pour faire des manches de pioche
Bois mis à sécher au dessus du four pour faire des manches de pioche

Mise à feu prévue dans quelques jours…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *